Conseil municipal du 4 décembre: le ROB (4) – Insertion et police municipale

Madame le Maire,

Vous indiquez votre volonté de développer la mise en œuvre de la clause d’insertion à des entreprises du secteur aidé dans le cadre du handicap, c’est très bien et nous vous en félicitons. Mais vous n’allez pas assez loin dans cette démarche.

Nous vous demandons d’inclure en plus une clause d’insertion sociale comme possible condition d’exécution d’un marché, la clause sociale a fait son apparition dans l’ordonnance du 23 juillet 2015 et son décret d’application du 25 mars 2016. Vous pourriez travailler pour cela avec la Maison de l’Emploi.

A cela vous pourriez aussi ajouter des clauses de développement durable. Des dispositifs favorisant la prise en compte du développement durable et de la protection de l’environnement, ainsi que la responsabilité sociale des acheteurs publics, ont été intégrés dans le droit des marchés publics français.

Vous indiquez en outre vouloir créer un hôtel de police mutualisé. Il semblait pourtant à vous écouter que tout était bouclé pour mutualiser le commissariat de police, nous avons même délibéré à ce sujet. Faut-il comprendre que ce projet est à mettre aux oubliettes ?

Ensuite est-ce bien le rôle d’une ville que de créer un hôtel de police pour la police nationale ? Mais plus grave encore, ne serait-ce pas le signe avant-coureur d’un désengagement de la police nationale dans notre ville ? Vous nous aviez pourtant donné votre assurance que la police nationale resterait à Wasquehal. Pouvez-vous nous confirmer son maintien à Wasquehal ?