Conseil municipal du 7 février 2018: Rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la ville de Wasquehal-Intervention du groupe UPW n°1

Madame la Maire, mes chers confrères

Avant toute chose, permettez-moi de vous féliciter pour la très belle mobilisation de ce soir.

J’ai eu échos des infos lancées sur les réseaux sociaux et par tous les canaux d’information que vous maitrisez parfaitement. Visiblement vous souhaitez donner à ce Conseil que vous avez voulu exceptionnel, une connotation  très particulière…mais laquelle ?

-S’agit-il d’un effet théâtral, votre long exposé aurait pu le laisser penser mais il semble que ce ne soit pas le genre de la maison.

-S’agit-il d’un prétoire avec sur chaque thème abordé un accusé coupable en la personne de l’ancien Maire,…Je ne retiens pas cette hypothèse car il me semble que ce ne soit pas le genre de la maison.

-Il n’y a plus qu’une seule bonne raison et vous l’avez exposée, c’est la reconnaissance de votre « réussite » car, de toute évidence, vous pensez avoir sauvé Wasquehal et vous souhaitez ainsi être définitivement reconnue par la population et par vos pairs en politique. Remarquez, cela peut se comprendre mais attention à la suite des choses et d’abord à l’analyse précise du rapport de la Chambre Régionale des Comptes pour la période 2012/2016 qui pose beaucoup de questions aujourd’hui sans réponse.

 

Car ce soir, c’est le seul rapport qui est à l’ordre du jour et pas les précédents, ni celui de 2003, ni celui de 2011.

Et ce rapport ne porte que sur trois thèmes précis :

  1. La situation financière de la Commune,
  2. La Gestion des Ressources Humaines,
  3. La mise en place de la reforme des rythmes scolaires.

Pas un mot sur les frais de déplacement,

Pas un mot sur la gestion du parc automobile,

Pas un mot sur les attributions des logements communaux,

Pas un mot sur les régies,

Tout simplement par ce que le rapport est partiel et qu’il n’a pas abordé ces points…alors pourquoi vos longs développements sur des thèmes non abordés si ce n’est pour vous donner le bon rôle de la gestionnaire parfaite.

Aussi, pour chacun des thèmes que je viens de rappeler, la mention « Ces éléments ne font plus aujourd’hui l’objet de remarque de la CRC » est de fait inutile et inexacte car il n’y a pas eu de contrôle sinon ils seraient mentionnés.

 

Et pour renforcer mon argumentation, le rapport n’a pas analysé non plus les points suivants et vous ne les évoquez pas :  par exemple, au hasard,  la très importante augmentation de vos indemnités et ,de fait, pas besoin de frais de représentation, les risques importants encourus par la commune sur des dossiers actuellement en justice (ferme DEHAUDT, Wasquehal Capreau Sport) sans parler de la sulfureuse affaire du dépôt de bilan de la SCI  Entente Sportive de Wasquehal parce que vous avez refusé de financer la subvention qui servait à payer le loyer. La banque n’apprécie pas et vous tardez à trouver une porte de sortie avant l’obligation de payer sur les deniers de la Commune.

 

Mes collègues du Groupe UPW vont développer l’analyse de ce rapport .

Il souligne l’évolution positive des finances sur la période 2011 2016 et c’est bon pour la ville de Wasquehal. Cependant, c’est au personnel de la commune que nous devons une grande partie de l’amélioration par le fait de la suppression des contrats des non titulaires, souvent des salariés très modestes écartés, leurs missions étant réparties sur le personnel restant. Cette amélioration, nous la devons également aux familles de Wasquehal qui ont vu l’augmentation sensible des tarifs des services et le coût des adhésions à la vie associative.

De plus, le rapport laisse présager de nouveaux efforts réclamés demain au personnel municipal mais…pas de remise en cause des baisses d’impôts qui profitent surtout à nos concitoyens les plus aisés.

Madame la Maire, aujourd’hui, il est urgent de préciser  un vrai projet de développement fédérateur avec un contenu politique fort. Le travail que vous avez accompli aurait alors tout son sens ! Et, s’il vous plait, cessez de considérer qu’il y a des bons citoyens (ceux qui vous soutiennent) et les autres qu’il faut écarter. A ce jour, visiblement, votre mission de rassembleur n’est pas encore opérationnelle.

Enfin arrêtez de dépenser une folle énergie à supprimer toute référence à l’action de votre prédécesseur, en éliminant bien des initiatives que vous aviez approuvées en leur temps ;

Oui, il a réussi le développement économique de la ville, la construction de résidences de qualité, le quartier du Grand Cottignies, une vie culturelle, associative et sportive entreprenante, des structures scolaires et sociales performantes, plus de 15 ouvrages d’art (ponts et passages inférieurs)  pour désenclaver les quartiers et  connecter la ville sur les réseaux routiers et autoroutiers, le métro et bien d’autres choses… Alors patience, le skate Park et les deux préaux d’école sont surement le début prometteur d’une nouvelle époque de prospérité porteuse d’espérances futures mais attention, le temps passe si vite !

1 pensée sur “Conseil municipal du 7 février 2018: Rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la ville de Wasquehal-Intervention du groupe UPW n°1

  1. Pingback : Rapport de la CRC : Wasquehal va mieux depuis 2011 ! Alors, sauvés ? | Le Waskalibre

Les commentaires sont fermés.