Ils vous disent pourquoi ils ont rejoint Unis pour Wasquehal

 

ils vous disent pourquoi ils ont rejoint Unis pour Wasquehal et Bernard Hanicotte

ils vous disent pourquoi ils ont rejoint Unis pour Wasquehal et Bernard Hanicotte

 Télécharger au format PDF

   “Mobilisation, rassemblement, union, vous me le demandez tous les jours et c’est ce que je fais.

Vous réclamez du respect, de la dignité et de la solidarité, c’est l’engagement de tous ceux qui me rejoignent et qui vous représenteront.

 Vous les soutenez car ils “vivent Wasquehal” tous les jours avec vous.

   Soyons tous unis pour que Wasquehal gagne !”

B. Hanicotte

La mise sous tutelle de Wasquehal

La maire sortante l’a bien compris. Pour montrer que l’on peut être influent, rien ne sert de défendre des idées ou un projet, il suffit juste de défendre un sujet surfant sur les inquiétudes. C’est la technique employée par les partis extrémistes.

A Wasquehal, un sujet qui inquiète est celui des finances. Certes celles de la ville méritent que l’on y prête une attention particulière. Mais on est loin des affirmations de la majorité sortante qui aime à répéter à qui veut bien l’entendre lors de ses porte-à-porte que M. le Préfet l’aurait appelée car il s’apprêtait à mettre la ville sur tutelle.

Celui qui ferait de telles déclarations, serait sinon un menteur, tout du moins un incompétent. Mais il est vrai que Mme Ducret confirme elle-même qu’elle n’y connait rien dans les chiffres.

Tout d’abord sur la forme, comment se déroule une mise sous tutelle ?

  • Le préfet, inquiet sur les résultats budgétaires d’une ville, saisit la CRC (Chambre Régionale des Comptes)

  • La CRC, après avoir étudié les comptes de la ville, propose à celle-ci des mesures correctives.

  • Le conseil municipal, vote les mesures correctives sur le budget de l’année et/ou celui de l’année suivante.

Si et seulement si aucune mesure, ou insuffisante, n’est prise, l’exécution budgétaire incombera au préfet. Or à Wasquehal aucun courrier n’a, à notre connaissance, était adressé à la Ville par la CRC. Et jamais le préfet ne le ferait par téléphone.

Pourquoi n’a-t-on jamais reçu de courrier ? Parce que le budget de la ville, bien que contraint, ne présente aucun déséquilibre majeur pouvant mettre en péril les finances. L’article L1612-14 du Code général des collectivités territoriales dit :

« Lorsque l’arrêté des comptes des collectivités territoriales fait apparaître dans l’exécution du budget, après vérification de la sincérité des inscriptions de recettes et de dépenses, un déficit égal ou supérieur à 10 % des recettes de la section de fonctionnement s’il s’agit d’une commune de moins de 20 000 habitants et à 5 % dans les autres cas »

2012

2013

2014

Résultat exercice

630851 €

236494 €

755786 €

Emprunt

1400000 €

1500000 €

2000000 €

Résultat sans emprunt

-769149 €

-1263506 €

-1244214 €

 

Comme le démontre le tableau ci-dessus, le résultat net des 3 derniers exercices est positif, ils ne présentent donc aucun risque de mise sous tutelle. L’équipe sortante pourrait dans un dernier baroud d’honneur faire croire à des citoyens non avertis que grâce à « sa gestion » les comptes de la ville se redressent passant d’un résultat de 236494€ à 755786€, mais ce serait sans compter sur un emprunt de 2 000 000 € contre 1 500 000 l’année dernière ralentissant notre désendettement. Sans emprunt, nous serions en déficit.

Nos projets pour les finances de la Ville.

Il est important de se dégager des marges de manœuvre afin de pouvoir investir dans la rénovation de notre patrimoine. Pour cela il faut mettre en place un plan d’investissement sur les années à venir. Ce programme permettra de définir les priorités. Tout ne peut être fait en une année. Il faut déterminer les urgences. Soit parce que le bâtiment présente un danger, soit parce qu’il menace un service rendu à la population (Qu’à fait la majorité sortante pour rénover la crèche du centre ?) mais aussi pour réduire les factures d’électricité et de chauffage par une meilleure isolation. En diminuant les frais de fonctionnement, nous permettrons de dégager de l’argent pour les travaux entrant ainsi dans un cercle vertueux.

Alors oui des mesures doivent être prises, la situation de la ville s’améliore depuis 2011. Il reste certes du travail à faire. Mais la situation n’est pas si mauvaise que certains veulent nous faire croire. Il n’y pas de courage à faire des coupes sombres dans le budget des familles ou des associations. Le courage est de faire un véritable travail de planification sur plusieurs années des tâches à réaliser sans brutalité pour les Wasquehaliens. Nous développerons prochainement nos orientations budgétaires.

Wasquehal: malaise entre la Ville et l’association Solidarité Wasquehal

“L’association Solidarité Wasquehal a dû fermer exceptionnellement ses portes, à la demande de la délégation spéciale en charge des affaires courantes de la commune, pour des questions d’hygiène. Aujourd’hui, la mairie parle d’apaisement mais l’inquiétude des bénévoles demeure.”

1593421398_B976234786Z.1_20150806191835_000_GG14VIOVE.1-0

“Bernard Hanicotte soutient l’association «spontanément», selon sa présidente”

« WASQUEHAL SOLIDARITE » TRES FRAGILISEE

WasquehalSolidariteLa suspension de l’accueil des bénéficiaires de WASQUEHAL SOLIDARITE vendredi dernier a créé une forte émotion dans le monde associatif et surtout chez les plus fragiles de nos concitoyens qui ont besoin de solidarités actives et pérennes.

Depuis la Commune aurait renoué le dialogue par l’intermédiaire d’une collaboratrice municipale et le rendez-vous fixé le mardi 4 août avec Monsieur le Président de la Commission Spéciale devrait dégager des solutions espérées satisfaisantes.

 

POURQUOI DE TELLES DIFFICULTES ?

A la vérité, nous savons tous que cette association connaît depuis plusieurs mois des difficultés grandissantes pour assurer sa mission sur toute l’année et le point de rupture est aujourd’hui atteint !

Hébergée dans les locaux de la salle des fêtes Pierre Herman, la cohabitation avec les services municipaux a pu parfois générer des tensions que chacun s’employait à résoudre au quotidien. Puis, au fil du temps, l’accès aux installations est devenu difficile : les frigos, lave vaisselles et réserves verrouillés, le camion indisponible et le personnel municipal désengagé des missions d’appui et de soutien.

Personne ne peut imaginer un seul instant que tout ceci soit le fait du hasard ou de la malchance !

Par contre, les bénévoles et les bénéficiaires ont bien compris le message et savent qu’ils ne sont plus bienvenus.

 

WASQUEHAL : VILLE SOLIDAIRE !

Rappelons que chaque habitant a sa place dans la Cité et a le droit de réussir son projet de vie, même et surtout quand les difficultés envahissent le quotidien. C’est alors que des associations comme WASQUEHAL SOLIDARITE interviennent dans le respect dû à chaque personne accueillie qui sera écoutée et accompagnée. Un grand MERCI à tous les bénévoles qui ne comptent pas leur temps, aux bénéficiaires pour leur confiance, aux donateurs et soutiens pour leur générosité…c’est cela WASQUEHAL, le WASQUEHAL tel que nous l’aimons !

Maintenant, c’est sûr: l’élection municipale aura lieu les 20 et 27 septembre à Wasquehal

La préfecture a confirmé les dates de l’élection municipale de Wasquehal, les 20 et 27 septembre prochains. Elle doit prendre un arrêté dans une semaine, qui établira l’encadrement du vote, avec, notamment, l’information d’une date butoir pour le dépôt des listes.

664606574_B976161098Z.1_20150727192613_000_GE54UEKO9.1-0

PAR MEGHANN MARSOTTO

L’article complet sur :  nordéclair 

 

Saint Clément, ce n’est pas seulement une église de quartier

Saint Clément, ce n’est pas seulement une église de quartier, c’est surtout l’église des habitants du Capreau qui l’ont voulue et qui l’ont bâtie !

saint clément - Wasquehal

saint clément – Wasquehal

Au moment où par mesure de sécurité, l’usage pour le culte est momentanément suspendu, il est bon de rappeler que ce sont les fidèles du Capreau qui ont construit l’édifice avec leurs mains, leur argent et surtout leur foi. Réalisée après la loi de 1905 sur la séparation des biens de l’Eglise et de l’Etat, elle appartenait donc à la paroisse qui rencontra au fil des années de réelles difficultés à l’entretenir.

Dans les années 90, le Conseil Paroissial avec le concours de nos amis regrettés Gérard LEMAY,  Pierre PIGANI, Louis et Lucie VANCAPERNOLLE a travaillé avec la municipalité de Wasquehal pour assurer l’avenir de ce lieu de culte. C’est ainsi qu’il rentra dans le patrimoine communal.

Bien entendu, dès notre élection au Conseil municipal de Wasquehal, nous réaliserons les travaux nécessaires dans l’esprit de ses bâtisseurs : authenticité et simplicité.

Symbole important, ce lieu relève aussi du devoir de mémoire que nous devons à ceux qui ont fait l’histoire du quartier du Capreau.

Saint Clément va connaître une nouvelle et belle vie.

Wasquehal: l’association Ferme Dehaudt en lutte pour sa survie

L’association Ferme Dehaudt est toujours prise dans un étau financier. Pour survivre, elle crie à l’aide, mobilise des bénévoles en nombre croissant et invente des événements, espérant pouvoir payer chaque mois la quinzaine de salariés qu’elle emploie.

 

2072830737_B976134388Z.1_20150725171425_000_G034TSK8H.1-0

 

PAR MEGHANN MARSOTTO

Publié le 25 juillet 2015

L’article complet sur : la voix du nord 

À lire aussi

 

Des habitants bientôt avec un immeuble dans leur jardin

Des habitants bientôt avec un immeuble dans leur jardin !

Des habitants bientôt avec un immeuble dans leur jardin !

Voila ce qu’il risque d’arriver à des habitants du capreau, rue Lucien Viseur, suite à la signature par l’équipe de Mme Ducret d’un permis de construire le 26 juin dernier.

Le plus étonnant est que cette autorisation a été donnée 4 jours après la décision du Conseil d’État d’annuler l’élection municipale de notre ville.

Y avait-il urgence à signer le permis de construire ?

Ce projet disproportionné va défigurer le quartier et occasionner des nuisances importantes pour les riverains et la perte de leur valeur immobilière allant jusqu’à 40%.

Les habitants du quartier ont été mis devant le fait accompli et se retrouvent aujourd’hui sans interlocuteur.

Qui à Wasquehal pourrait accepter la mise en place d’un tel projet dans son quartier.
Un projet de cette ampleur mérite au minimum une concertation avec les habitants du quartier.

On ne peut concevoir la transformation de Wasquehal en ville dortoir et il est impensable de voir disparaître le tissu urbain à visage humain. Vouloir augmenter le nombre d’habitants pour accroître les recettes fiscales n’est pas une solution.
Le cadre de vie agréable de notre ville va se transformer en un ensemble d’immeubles impersonnels.

Le rôle du maire est avant tout de préserver le cadre de vie des citoyens et d’être le garant de leur bien-être par son écoute et sa proximité.

Bernard Hanicotte porte plainte pour diffamation

Bernard HanicotteNous relayons le communiqué de Bernard Hanicotte suite un article intitulé « Je demande des explications à Bernard HANICOTTE » signé par Jan Laarman, mis en ligne sur le site internet de Stéphanie Ducret

COMMUNIQUE

Le 12 juin 2015, un article intitulé « Je demande des explications à Bernard HANICOTTE » signé par Jan Laarman, est mis en ligne sur le site internet de Stéphanie Ducret.
Les propos tenus m’accusent ouvertement d’actions coupables et de détournements de fonds. Ils constituent une atteinte à mon honneur et sont considérés par mes conseillers juridiques comme susceptibles de suites pénales sous la qualification de diffamation publique.
Aussi, j’ai confié à Maître Frank BERTON du barreau de Lille le soin d’initier des poursuites.
Une plainte avec constitution de partie civile a été déposée entre les mains du Doyen des juges d’instruction afin de procéder à la mise en examen de l’auteur de l’article, du responsable du site internet ainsi que de toutes personnes ayant relayé ces informations dans un but de nuire.
Il sera procédé de la même manière en cas de toutes autres tentatives de diffamation susceptibles de nuire à ma réputation et à mon honneur.

Fait à Wasquehal, le 17 juillet 2015.

Bernard HANICOTTE

 

Le forum des associations aura bien lieu

forumassociationNous apprenons avec beaucoup de soulagement que le forum des associations se tiendra le 5 septembre prochain à Wasquehal

Attention, la date limite d’inscription est fixée au 18 juillet 2015….

Le forum des associations est un évènement incontournable de la rentrée à Wasquehal.
C’est un moment où chacun peut mesurer la richesse de la vie associative wasquehalienne et rencontrer les responsables et bénévoles des associations

Nous déplorons que l’information ait été transmise aussi tardivement en cette période de congés.
Ceci traduit une fois de plus le manque de respect pour les associations et surtout un manque total d’organisation et d’anticipation de la part de l’équipe municipale sortante qui a géré cette ville jusqu’au 30 juin 2015

Ces derniers mois, les associations ont souffert d’une politique changeante au gré des évènements et ont vécu dans l’incertitude, confrontées à des décisions brutales et arbitraires.

L’équipe « Unis pour Wasquehal » souhaite mettre en œuvre avec les associations une politique cohérente, permettant à chacun de connaitre les objectifs et les moyens, en travaillant dans un cadre où le respect dû à chacun soit enfin une réalité et ne soit pas que des mots.