Question posée en conseil municipal: Condamnation en diffamation de G Plancke

3éme question du groupe Unis pour Wasquehal

“Vous et vos adjoints avez qualité d’officier de police judiciaire.

Ce statut demande exemplarité et probité. Nous vous demandons comment un élu de la république, qui plus est 1er adjoint, peut-il conserver ce statut ? Comment peut-il représenter les intérêts de la ville auprès des instances externes ? comment peut-il nous représenter auprès des habitants ?

Quel crédit peut-on accorder à un élu condamné pénalement ?

La classe politique, tant décriée par nos concitoyens, est encore une fois écornée. Ce sentiment d’impunité qui désespère à chaque fois les citoyens et les éloigne toujours un peu plus de la chose publique.

Comment faire comme si de rien était alors que des caissières peuvent-être renvoyées pour une erreur de caisse de quelques euros ?

La condamnation de M. Plancke pour diffamation jette un discrédit important sur les valeurs que vous avez voulu porter lors de votre élection.

L’honneur voudrait que l’intéressé en tire toutes les conséquences, mais il semble n’en être rien. Mais sait-il exactement ce qu’est l’honneur puisqu’il était prêt à salir celui d’un homme ? La gravité des faits ne sont pas pris à leur juste valeur. Le maintien à vos côtés d’un homme condamné pénalement pour diffamation équivaut à soutenir son action.

Aussi nous demandons solennellement ce soir la démission du 1er adjoint condamné pour diffamation en seconde instance par la Cours d’Appel de Douai.”

Malgré sa condamnation confirmée en appel, G Plancke conteste le jugement et bien sûr, il ne donnera pas sa démission!

Mme le maire était absente ce week-end à Wasquehal.

G Plancke portant l’écharpe tricolore, représentait la ville lors du dernier rassemblement technique départementale des jeunes sapeurs-pompiers.

Comment en étant condamné au pénal, G Plancke peut-il représenter la ville de Wasquehal?

Nous pensons que pour représenter la ville de Wasquehal, il faut être irréprochable!