Question posée en conseil municipal de nouvelles fermetures de classe à Wasquehal!

Autre question du groupe Unis pour Wasquehal

“Pour la rentrée scolaire de septembre 2018, nous avons appris par la presse que Wasquehal subirait de nouveau des fermetures de classes,ce que vous avez confirmé en début de séance, .

–      Une classe à l’école Charles de Gaulle ce qui a pour conséquence immédiate non seulement d’augmenter mécaniquement le nombre d’élèves par classe mais également de supprimer la ½ décharge de direction en passant à 1/4 de décharge ce qui rendra la communication avec les familles, avec les partenaires de l’école et le fonctionnement de l’école plus difficiles également. Première conséquence directe, la directrice en poste a déjà annoncé sa demande de mutation… L’instabilité de l’équipe pédagogique est mise en cause dès la rentrée !

–         Une classe est sous fermeture conditionnelle à l’école Turgot. Le seuil de fermeture de cette classe est fixé à 228 élèves contre 224 inscrits au dernier comptage.

Wasquehal a déjà payé un lourd tribu avec la fermeture de 5 classes depuis 2014.

Si 2 nouvelles classes étaient à nouveau fermées en 2018, ce sont 7 classes que les écoles de Wasquehal auront perdues depuis votre arrivée en tant que maire (c’est l’équivalent de l’école Charles de Gaulle ou Aragon fermée complètement) et/ou (58 classes en septembre 2014 – 51 à la rentrée soit 12% de classes fermées) !

Vous savez qu’il est très difficile de rouvrir des classes fermées.

Vous avez eu connaissance de ces fermetures il y a quelques mois par un courrier de Monsieur le Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale et avez eu la possibilité d’argumenter et de défendre les écoles de Wasquehal en lui fournissant l’ensemble des informations nécessaires à sauver ces classes !

Avec tous les programmes immobiliers dans la ville, entraînant une hausse de la population, comment peut-on encore fermer des classes à Wasquehal ?

Pouvez-vous nous communiquer la réponse vous avez envoyée à l’inspection académique afin d’éviter ces décisions que nous dénonçons ?

Quelles actions concrètes avez-vous d’ores et déjà mises en place et comptez-vous réaliser avant les vacances pour que la fermeture de classe de l’école Turgot ne soit pas confirmée à la rentrée prochaine ?”

 

Bien sûr, nous n’avons pas obtenu la réponse qu’a formulée Mme Ducret à Mr le directeur des services départementaux de l’éducation nationale et donc, nous ne savons pas comment elle a défendu les écoles de la ville.

Nous n’avons pas su non plus quelles actions allaient être mises en place pour éviter la fermeture de classe de l’école Turgot

Comme d’habitude Mme Ducret rejette son incompétence sur quelqu’un d’autre et cette fois, c’est… E. Macron !