Tribune parue dans le Wasquehalien de avril 2019

Qu’en est-il réellement de la sécurité à Wasquehal ?

 

Dans le dernier journal municipal, Mme le maire prétend, à grand renfort de photos, qu’à Wasquehal, la mutualisation du commissariat de la police nationale avec la police municipale va permettre une plus grande efficacité des forces de l’ordre.

Elle annonce aussi la création prochaine d’une brigade de nuit.
Une fois de plus, nous avons affaire à un grand coup de com de sa part !

Sur les horaires d’ouverture du commissariat,
Malheureusement, force est de constater que les amplitudes horaires n’ont pas été étendues avec cette mutualisation.
Si vous avez essayé de vous y rendre dans la semaine, vous avez dû noter qu’elles sont peu adaptées aux personnes exerçant une activité professionnelle, ce service fermant à 17h30.

Quant au week-end, le commissariat est purement et simplement fermé ! Il faut vous rendre à Roubaix si vous devez déposer une plainte samedi ou dimanche.

Sachez que si on vous conseille de faire une main courante, celle-ci ne sera pas comptabilisée dans les chiffres de la délinquance de la ville, vous pouvez donc exiger qu’on prenne votre dépôt de plainte.

 

Par ailleurs, il est à craindre, comme cela s’est passé ailleurs, que la police nationale profite de ces locaux communs pour se désengager progressivement de Wasquehal.

 

Sur la brigade de nuit

Mme le maire a promis qu’une brigade de nuit sera mise en place prochainement. N’y comptez pas avant très longtemps !

En effet, avec 10 policiers municipaux recrutés à ce jour, il n’est absolument pas possible d’assurer un service 7j/7,24h/24.

Pour être efficace sur une ville de la taille de Wasquehal, il faudrait 10 agents supplémentaires soit 20 policiers municipaux. On en est très loin !

 

Une fois de plus, Mme le maire a mis en place un service au rabais tout en faisant croire le contraire. C’est la raison pour laquelle nous dénonçons depuis le début ces choix politiques et le manque de moyens affectés à notre police.

 

Sur les statistiques

Selon nos sources, les actes d’incivilité se multiplient et les dégradations sur les biens ont été en forte hausse en 2018.

De plus, 2017 avaient été une année de forte augmentation des cambriolages ce qui explique les chiffres de 2018 en amélioration.

Nous avons donc demandé les chiffres de la délinquance à Wasquehal sur 3 ans. Nous ne manquerons de vous faire un retour à ce sujet.

Autre point, les tags

Auparavant, des agents municipaux étaient affectés à ces nettoyages.

N’y comptez plus ! Ou alors uniquement à votre charge ou votre assurance moins la franchise.

Mme le maire a décidé de supprimer purement et simplement ce service pour faire des économies.

Résultat : les tags se multiplient partout dans la ville, ce qui dégrade fortement notre cadre de vie.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions ensemble partager votre vision de Wasquehal pour les années à venir.

B. HANICOTTE, C. BEYRET, D. BULA, F. DEQUEN, V. FROUMENTIN, B. MADELAINE, D. THIEBAUT.

unispourwasquehal.com – https://www.facebook.com/unispourwasquehal