Tribune parue dans le Wasquehalien de février 2019

Une fois encore, le conseil municipal, à l’occasion de sa dernière séance de 2018, a été le théâtre de beaucoup d’effets d’annonces de la part d’une majorité en panne de vraies réalisations.

A l’heure des bilans, que s’est-il vraiment passé à Wasquehal ces 5 dernières années?

Pressions et mises à mal du personnel, ingérence, mises en difficulté et élimination pure et simple d’associations, vente du patrimoine, inflation immobilière galopante, sans compter une gestion hasardeuse des finances de la ville.

Pourquoi d’ailleurs l’adjoint aux finances, ainsi que plusieurs élus de la majorité, n’étaient-ils pas présents à ce conseil sur le budget?

2 points nous apparaissent réellement marquants en ce début d’année :

S.Ducret est officiellement en campagne pour sa réélection et a utilisé, de manière totalement scandaleuse, le dernier conseil comme prétoire à sa propagande électorale.

A l’aide de tours de passe-passe, instrumentalisation de l’information et fake news dont elle a le secret, S.Ducret transforme les conclusions de la Cour Régionale des Comptes 2011-2016 à son avantage.

Vous l’aurez compris, étant aux affaires réellement depuis 2015, et après avoir repris intégralement le budget 2014 de son prédécesseur, son impact est loin d’être aussi significatif qu’elle le laisse entendre.

En tout cas le “moi” et le “je” de l’autoglorification et de l’autosatisfaction sont bien d’actualité!

Autre nouvelle surprenante, le projet d’extension du Dojo.

Alors qu’une procédure de concours avait été lancée en juin 2017 en vue de réhabiliter et d’étendre le Dojo, le projet actuel ne correspond plus du tout à ce que S. Ducret avait présenté au conseil municipal!

Un nouveau projet a été décidé par la majorité sans aucune information préalable, ni au conseil municipal, ni aux wasquehaliens.

Pourquoi Mme le maire nous dissimule- t-elle la réalité c’est à dire la construction d’une 5éme salle de sports polyvalente qui servira en fait principalement au basket-ball?

Pourquoi dénaturer notre dojo et en rendre l’accès encore plus difficile, plutôt que de rénover les autres salles de la ville qui en ont besoin ? Ce sont encore les riverains qui vont subir les désagréments de ce projet qui ne sera finalisé qu’à l’aube 2022.

Pour justifier ce choix, des affabulations encore et toujours : le dojo aurait été déclassé par la fédération de judo et ne pourrait plus accueillir des compétitions ou tournois nationaux et internationaux, il manquerait de créneaux et de salles à Wasquehal.

Balivernes et fariboles!

Notre dojo, un des emblèmes de notre ville, avait surtout besoin après trente ans d’existence, de rénovation au niveau des sanitaires, douches, vestiaires, d’une réhabilitation au niveau du chauffage, pas d’une dépense qui sera portée par la future majorité d’après 2020 de plus de 5.000.000 d’€ !

B.HANICOTTE, C. BEYRET, D. BULA, F. DEQUEN, V. FROUMENTIN, B. MADELAINE, D. THIEBAUT.