Tribune parue dans le Wasquehalien de janvier 2019

Nous présentons à chacun et à ceux qui vous sont chers nos vœux les meilleurs pour cette année 2019.

 

En fin d’année, Mme Ducret et sa majorité ont présenté au conseil municipal les orientations budgétaires pour 2019.

Nous y voyons à la fois des problèmes de méthodes et de fond.

Sur la méthode :

Les économies budgétaires, ça ne se décrète pas !

Nous avons rappelé une fois encore à la majorité que la priorité était de commencer par mener une réflexion de fond visant à mettre en place un VRAI plan d’économies et d’optimisation de l’organisation. La bonne gestion ne consiste pas à faire des coupes budgétaires sans discernement.

Il est extrêmement dangereux de réduire les recettes sans avoir au préalable pris les mesures d’économies.

Nous voyons bien au niveau national à quoi cela mène…

Sur le fond :

Les prévisions qui ont été présentées montrent une capacité d’autofinancement de la ville qui va fondre sur les prochaines années. La ville ne peut pas continuer à mener une telle politique.

Nous avons tout particulièrement insisté une fois de plus sur le fait qu’il ne suffisait pas de parler d’audit ou de GPEC pour dégager de vraies économies, notamment sur les frais de personnel.

Faire évoluer l’organisation des services, optimiser les dépenses, tout cela est nécessaire, mais cela prend du temps, faute de quoi on crée de la démotivation, qui se traduit par un niveau élevé d’arrêts de travail des agents et des démissions de nombreux cadres.

La majorité a ainsi décrété qu’elle pouvait réduire les primes de certains agents (pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines d’€) et supprimer certains droits à jours de congés.

Au niveau des investissements, la majorité se satisfait de dépenses qui ne sont que de l’entretien.

Mais n’est-ce pas le minimum que l’on peut attendre ? n’est-il pas simplement normal que la mairie entretienne les bâtiments, écoles et installations qui ont été construits par son prédécesseur ?

Pour le reste, après avoir fait de nombreux effets d’annonces ces derniers mois sur des projets qui ne verront pas le jour, RIEN, aucun projet d’envergure ne sera à mettre au crédit de la majorité actuelle.

La moitié de son Plan d’Investissements est reportée après la fin de son mandat !

Ce ne sont pourtant pas les besoins qui manquent notamment du fait des nombreuses constructions de logements et des attentes en matière de sécurité.

La lecture des comptes de la ville en donne une partie de l’explication.

Les mauvaises décisions politiques se traduisent par une réduction des capacités financières de la ville qui est obligée de céder des biens (pour 4 M€ sur les prochaines années). La ville vend ses « bijoux de famille » et a recourt à l’emprunt.

Mme Ducret nous fait penser à une mère de famille qui fait appel à des crédits à la consommation pour boucler ses fins de mois.

Pour nous contacter :

Unispourwasquehal59290@gmail.com- unispourwasquehal.com https://www.facebook.com/unispourwasquehal

B. HANICOTTE, C. BEYRET, D. BULA, F. DEQUEN, V. FROUMENTIN, B. MADELAINE, D. THIEBAUT.