Tribune parue dans le Wasquehalien de Mai 2018

A Wasquehal, la désillusion se poursuit

En moins de 37 mois, S. Ducret a réussi à cumuler plus d’affaires que n’importe quel autre maire de Wasquehal.

Pour quelqu’un qui avait pourtant promis l’honnêteté, la probité, on pourra parler du mandat des affaires.

Et malheureusement ce n’est pas fini.

La ville vient de perdre un procès contre l’association Ferme Dehaudt en 1ère instance. N’ayant pas répondu à notre question en Conseil, nous ne savons pas si Mme le maire fait appel.

Le tribunal aurait signifié dans sa décision le caractère politique du refus d’attribuer le reliquat de subvention à l’association.

Mme le maire s’est offusquée de cette décision, qui attribue à l’association un peu plus de 60 000€, en indiquant qu’il s’agit d’argent public. Et pourtant, cette condamnation est bien de sa responsabilité. C’est le résultat de sa décision politique de vouloir la disparition de l’association Ferme Dehaudt.

Autre condamnation : G. Plancke, 1er adjoint, a été condamné en appel pour diffamation !

Le jugement confirme que les accusations lancées par M. Laarman sur le blog de Mme Ducret quelques semaines avant les élections municipales de 2015 ont gravement porté préjudice à Mr Hanicotte.

Chacun sait très bien que l’objectif de Mme Ducret était avant tout politique afin de favoriser sa victoire aux municipales.

Cette condamnation est venue rappeler qu’il y a une justice dans ce pays.

Notons aussi que le maire et ses adjoints ont qualité d’officier de police judiciaire.

Ce statut demande exemplarité et probité. Comment un élu de la république, qui plus est 1er adjoint, peut-il conserver ce statut, représenter les intérêts de la ville auprès des instances externes et des habitants après avoir été condamné pénalement ?

La classe politique, tant décriée, est encore une fois écornée. Nous refusons de laisser prospérer ce sentiment d’impunité qui désespère nos concitoyens et les éloigne toujours un peu plus de la politique.

La condamnation de M. Plancke, la gravité des faits jettent un discrédit total sur les valeurs que Mme Ducret et son équipe prétendent porter.

Le maintien aux côtés du maire d’un adjoint condamné pénalement pour diffamation équivaut à soutenir ses actes.

 

Par ailleurs, évoquons le Plan local d’urbanisme (PLU).

La majorité a voté le nouveau PLU. Il autorisera la disparition des dernières zones vertes de Wasquehal, mais aussi permettra de construire toujours plus, partout dans Wasquehal. Si rien n’est fait, dès 2019, chacun risquera de voir pousser un immeuble de 4 étages au fond de son jardin.

Il n’est pas encore trop tard, une enquête publique va avoir lieu. Faites savoir votre désaccord avec cette politique de bétonisation. Wasquehal ne doit pas devenir une zone dortoir avec des constructions qui ne permettent plus aux familles de rester ou de venir s’installer à Wasquehal.

  1. HANICOTTE, C. BEYRET, D. BULA, F. DEQUEN, V. FROUMENTIN, B. MADELAINE, D. THIEBAUT

unispourwasquehal59290@gmail.com

unispourwasquehal.com – https://www.facebook.com/unispourwasquehal