Tribune parue dans le Wasquehalien de Septembre 2018

Vos élus du groupe “Unis pour Wasquehal” espèrent que vous avez passé de très bonnes vacances et vous souhaitent une belle rentrée. Nous souhaitons également une excellente rentrée scolaire à l’ensemble des élèves, aux enseignants et aux personnels encadrants.

Peut-être avez-vous eu la chance de pouvoir partir durant cet été ?

Pour les wasquehaliens qui n’ont pu le faire, nous ne pouvons que déplorer le manque d’activités-ou alors payantes-et d’évènements à Wasquehal durant les mois estivaux.

Pire, il semblerait que les structures gonflables installées à la ferme Dehaudt l’aient été sans aucune garantie de sécurité.

De plus, contrairement aux villes avoisinantes, la majorité n’a organisé aucune manifestation que ce soit pour la fête nationale mais aussi la coupe du monde football qui a vu l’équipe de France gagner ce trophée ! Aucun grand écran, de nombreux Wasquehaliens ont dû se rendre dans d’autres villes pour vivre ensemble ce moment de fête !

Les Wasquehaliens auraient certainement aimé profiter d’activités sur une plaine de jeux aménagée, surtout durant les grandes chaleurs que nous avons connues.

Et pourtant, S Ducret avait promis d’en avoir plus pour moins cher, on est vraiment loin du compte…

Wasquehal est devenue une ville morte.

Et c’est sans compter sa gestion du budget de la ville :

Sur le budget :

Lors du dernier conseil municipal, la majorité a voté le compte administratif de 2017, c’est l’équivalent du bilan pour les sociétés. Cette année, la ville est en déficit de 30 000€. Certes ce n’est pas un montant important comparé au budget de la ville de l’ordre de 30 000 000 d’€, mais c’est à mettre en parallèle avec la contre-vérité que Mme Ducret a propagée tout au long de sa campagne en indiquant que la ville risquait la mise sous tutelle.

En 2014 la ville présentait un excédent de 740 000 €. C’est dire que Mme Ducret, en plus de vendre les biens immobiliers de la ville et d’avoir dilapidé les réserves, est en grandes difficultés pour équilibrer les comptes.

Où est la bonne gestionnaire qu’elle avait promis d’être ?

Sur les affaires :

Après avoir saisi la CADA, nous avons enfin obtenu les montants des honoraires et frais d’avocats réglés depuis 2014 par la ville. Le montant total est déjà de 143 412,66€, dont pour 2017 : 39 432,97€ et des actions en justice sont toujours en cours… Et c’est aussi sans compter les sommes que la ville devra régler si elle perd ces procès !

Bien évidemment, fidèle à son habitude et son manque de transparence, S Ducret ne nous n’a pas transmis toutes les informations que nous demandions.

Et maintenant ?

Un nouvel avenir pour Wasquehal doit commencer à se construire dès maintenant. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions ensemble partager votre vision de Wasquehal pour les années à venir.

2020 se bâtit dès à présent

B HANICOTTE, C. BEYRET, D. BULA, F. DEQUEN, V. FROUMENTIN, B. MADELAINE, D. THIEBAUT.

Retrouvez l’ensemble de nos réflexions :

unispourwasquehal.com – https://www.facebook.com/unispourwasquehal