Wasquehal : Les enfants en première ligne.

cheche

A Wasquehal, si on écoute la mairie, les enfants semblent couler des jours heureux. Mais si on regarde les choses de plus près, elles ne semblent pas aussi simples que cela. 

Entre augmentation des tarifs, places insuffisantes, inscriptions laborieuses, manque d’animations, les difficultés s’accumulent à tous les âges !

L’arrivée d’un enfant

A Wasquehal, pas le temps d’attendre la naissance de votre enfant pour comprendre que cela va devenir le parcours du combattant.

Lors de l‘inscription en crèche de votre enfant, vous devez faire face à un système à points dont les critères sont inconnus par les parents !! Cela peut vous sembler incroyable, et bien à Wasquehal, non ! 

Un critère est la date de dépôt du dossier de votre enfant – 1 point par mois. Donc petit conseil si vous pensez avoir besoin d’une place, NE TARDEZ PAS.

Oui, il ne suffit pas d’être Wasquehalien pour avoir une place, il faut encore être éligible. 

Vous aimeriez connaitre la façon d’avoir des points, et bien nous aussi !

Alors combien de points pour un DGS de la ville ? Aurait-il assez de points pour mettre son enfant en crèche ? Y a-t-il “totem d’immunité” pour certaines catégories ? Il serait bien de faire la transparence sur cette question.

Et pas question d’avoir une information précise sur la date d’attribution pour pouvoir s’organiser en cas de refus de place. Non, il faudra attendre…

Enfin, est-ce normal que dès la naissance nous ne proposions pas assez de place en crèche pour nos enfants ?

Ce moment si important pour les familles devrait être regardé avec la plus grande attention, afin d’éviter du stress inutile et des choix impossibles entre vie professionnelle et vie privée. 

Comment accepter que l’un des parents soit dans l’obligation de sacrifier son parcours professionnel à cause d’un simple manque de places ! Comment accepter que des familles soit obligées de dépenser des sommes astronomiques dans une crèche privée au détriment des besoins essentiels à un nouveau foyer.

Nous devons mettre fin à ce système opaque afin de garantir à tous le meilleur accompagnement possible. 

Nous nous engageons à ouvrir assez de place en crèche pour l’ensemble des Wasquehaliens. Cela est une question d’équité et la garantie de la sérénité pour chaque famille. 

Les places en centre aéré

Voilà une autre étape de la vie trépidante de votre vie à Wasquehal : inscrire votre enfant au centre aéré de la ville.

On pourrait s’attendre à un postulat simple : Chaque petit Wasquehalien peut accéder au centre aéré de la ville. La ville s’organise en fonction des demandes, et gère à la fin les petits problèmes habituels.  Et bien NON !!

Aujourd’hui, comme pour la crèche, on a des quotas et pas question d’ajouter des animateurs. La règle est plus simple : premier arrivé, premier servi !!

Alors vous avez deux possibilités : soit une inscription via le portail famille dès 8h du matin, soit en déposant votre dossier en mains propres, mais là il vous faudra faire la queue.

Pour les retardataires ou les malchanceux, ils pourront toujours être redirigés vers une autre structure. Oui à Wasquehal, on ne propose pas assez de places, on le sait, mais on veut bien t’aider à aller ailleurs.

Unis pour Wasquehal estime qu’une place en centre aéré pour les Wasquehaliens est un droit auquel chacun peut prétendre. Être le plus disponible le jour de l’inscription ne peut être un critère.

La piscine

Là encore, les petits Wasquehaliens et vous êtes parmi les plus lésés de la métropole.  Avez-vous remarqué que vous ne bénéficiez pas de tarif préférentiel ! Vous pouvez faire le tour des stuctures à Croix, Roubaix, Tourcoing, Marcq-en-Baroeul, tous pratiquent un tarif pour leurs  habitants. A Wasquehal, NON !!

Nous proposerons la mise en place d’un tarif préférentiel pour les Wasquehaliens.

S’amuser en extérieur

Là encore, la ville n’a pas bougé depuis 6 ans. Pourtant les jeunes de la ville demandent depuis longtemps de vrais lieux où ils pourraient se rencontrer et partager.

Il existait bien “Wasquehal Plage” l’été, mais cette initiative pourtant ludique, copiée dans de nombreuses villes autour de nous, a été supprimée pour une version low cost où finalement peu de monde se retrouve. 

Un encadrement pas à la hauteur

Beaucoup d’entre vous nous ont témoigné du manque d’encadrement de nos enfants dans les structures scolaires depuis 6ans. Et bien, sachez que cela n’était pas suffisant ! Mme le maire va encore plus loin avec la mise en place de contrats spécifiques animateurs payé 10€ de l’heure !!! Et pour uniquement des missions précaires de quelques heures par jour. 

On peut se demander quel exemple montre Mme le maire en préconisant les emplois de nos plus jeunes. Enfin pensez-vous que les meilleurs resteront à Wasquehal quand ils auront compris que dans les villes voisines le même poste est indemnisé à sa juste valeur.

Nous reviendrons sur cette décision. Nos enfants méritent le meilleur encadrement possible.